C’est à l’âge de 15 ans que François Grasset commence à penser le concept du Centre Horakty. Fasciné depuis son plus jeune âge par les mythes et légendes, François s’éveille très tôt à l’occultisme et à la Magie. 

Il faudra cependant attendre l’âge de 15 ans pour qu’un éveil majeur se produise dans sa vie. À partir de ce moment, il partit en quête de son perfectionnement spirituel. C’est à cet âge qu’il fut introduit à la spiritualité négro-africaine et à la discipline ascétique du bouddhisme vajrayana japonais.

À cet âge, il vécut un certain isolement par rapport à son entourage, notamment à l’école, car ses intérêts et ceux de ses camarades étaient alors bien différents. C’est alors qu’il se focalisa entièrement sur son propre cheminement, gardant cette dimension de sa vie « cachée » et discrète. En parallèle, voyant l’immense potentiel d’éveil des techniques et rituels de la Haute Magie, il formula le rêve de créer un centre de développement personnel holistique pour tous ceux qui comme lui, recherchaient cette lumière spirituelle qui donne la paix de l’âme et l’assurance de notre réintégration céleste et divine.
9 ans plus tard, ce rêve vit le jour et devint une réalité. 

Durant ces 9 ans, François dédiait sa vie à la voie initiatique. Il fut initié à l’âge de 18 ans aux mystères Gréco-Égyptiens, et à l’âge de 19 ans aux mystères Judéo-Chrétiens. Il poursuivit sans relâche son travail au sein de toutes ces lignées initiatiques, mettant de côté une grande partie de sa vie sociale et sentimentale. 
Ses efforts portèrent rapidement ses fruits, et il acquis la maîtrise et la connaissance nécessaire pour perfectionner son rêve et fonder le Centre Horakty.

Par la suite, il décida de focaliser toute son attention et ses efforts sur la tradition initiatique qui lui semble être la plus pure, la plus directe et la plus efficace. Il démissionna donc de ses responsabilités auprès des autres écoles et traditions, pour se consacrer entièrement au Martinisme

Jusqu’à aujourd’hui, François continue à dédier sa vie au domaine ésotérique et initiatique, notamment au sein de lOrdre Martiniste Opératif, dont il est maintenant un des Hauts Dignitaires. C’est au prix de ces nombreux sacrifices qu’il peut maintenant toucher aux Grands Mystères de l’Alchimie et de la Thaumaturgie.